À Notre Sujet > Historique

Qui a conçu l’idée de Science Nord? La réponse n’est pas une seule personne, mais plutôt de nombreux citoyens qui ont collaboré à la réalisation d’un rêve vieux de plus de deux décennies. Au milieu des années 1950, on songeait à un musée minier à Sudbury; cette idée s’est maintenue jusqu’à la fin des années 70 et elle s’est transformée graduellement en un projet de centre scientifique qui irait plus loin que la technologie géologique ou minière.

Le rêve a commencé à prendre forme du Conseil d’administration de l’INCO Ltd., J. Edwin Carter, et le vice-président du géant minier, le regretté John McCreedy, ont annoncé aux dirigeants de la communauté que l’INCO était disposée à financer une étude de faisabilité d’un centre scientifique à Sudbury.

En avril 1980, le successeur de Carter, Charles Baird et le président de la compagnie, Don Phillips, ont présenté un chèque de 150 000 $ au regretté Delky Dozzi, président de la Municipalité régionale de Sudbury, afin que soit effectuée une étude portant sur la conception de Science Nord, son plan architectural et son emplacement.

Le Dr David Pearson, géologue de l’Université Laurentienne, fut nommé directeur du projet, tandis que les architectes Moriyama et Teshima, de Toronto, et Townend, Stefura, Baleshta et Nicholls, de Sudbury, furent conjointement chargés par la Société de développement régionale de Sudbury (SDRS) de diriger un groupe de travail.

Au décès prématuré du président Dozzi en juin 1980, George Lund devint président régional et premier président du Conseil d’administration de Science Nord. Lund et d’autres membres du comité de la SDRS accueillirent le rapport du groupe d’étude en novembre 1980 et en acceptèrent les recommandations quant à l’emplacement, au plan, à la conception et à la mise en œuvre de Science Nord.

Deux mois plus tard, en janvier 1981, l’INCO annonçait un don d’immobilisation d’une valeur de cinq millions dollars – le don le plus élevé jamais fait par une entreprise au Canada en faveur d’un même projet communautaire. En avril, Falconbridge Ltd annonçait un don d’un million de dollars, le don le plus important jamais fait par l’entreprise. À la fin de mai 1981, la province de l’Ontario engageait 10 millions de dollars, ce qui permettait le début des travaux de construction.

Le premier coup de mine d’excavation déclenché le 29 juin 1981 marqua le début officiel du projet. Science Nord ouvrit ses portes le 19 juin 1984 et fut officiellement inauguré par la sa majesté la reine Elizabeth II et le prince Philip le 4 octobre 1984. Science Nord devint une agence du ministère des Affaires civiques et de la Culture (maintenant le ministère de la Culture) le 17 janvier 1986.

Depuis l’ouverture de Science Nord, ce centre de sciences dessert le Nord de l’Ontario en offrant son style bien à lui d’apprentissage scientifique et de divertissement familial. Au cours des vingt dernières années, Science Nord a eu le privilège d’accueillir de nombreux dignitaires, notamment le prince et la princesse de Galles, Charles et Diana, et les princes William et Harry (1991); les conquérants du mont Everest, Sir Edmund Hillary (1987); le fils de Tenzing Norgay, Jamling Norgay (1999); et le physicien réputé Stephen Hawking (1998). La scientifique de réputation internationale, la Dre Jane Goodall, fut l’invitée d’honneur en 2002. Pour sa part, le double médaillé d’or des Jeux olympiques, Alex Baumann, visite régulièrement le Centre des sciences, tandis que la triple médaillée olympique à l’aviron, Marnie McBean, a participé au lancement de l’exposition la Machine humaine en 2004. Ces visiteurs de marque proviennent de secteurs très variés, mais la raison de leur venue à Science Nord est la même que celle des millions de visiteurs qui ont franchi les portes de Science Nord au cours des vingt dernières années – ils souhaitent faire eux-mêmes l’expérience du style particulier de transmission des connaissances scientifiques en compagnie des sympathiques sarraus bleus (nom affectueux donné au personnel scientifique, amical et chaleureux, qui porte un blouson bleu).